Afrikanista

Aïssé m’a fait le plaisir de répondre à mes questions, il faut savoir que je la trouve inspirante de part sa détermination à vouloir reussir…
La collection est disponible sur le site http://www.afrikanista.fr, vous pouvez aussi suivre l’actualité de cette marque sur facebook et instagram.
Peux-tu te décrire en trois mots?
Je m’appelle Aïssé N’Diaye, 33 ans, d’origine mauritanienne, fondatrice et créatrice de la marque Afrikanista.
Aïssé Ndiaye

Aïssé Ndiaye

Quelles sont tes plus grandes forces et faiblesses ? Comment t’en sers-tu pour ton développement personnel ?
Mes plus grandes forces sont que je suis une personne spontanée, joviale, curieuse, ambitieuse, avide de connaissances, respectueuse, franche; mes plus grandes faiblesses sont que je suis aussi impulsive, un peu trop franche et parfois incisive.
Par rapport à mon développement personnel, je prends vachement du recul avant de faire quoi ce soit; de ce fait je suis très observatrice.
Quel a été ton parcours scolaire et professionnel ?
J’ai obtenu un bac professionnel commerce et je suis entrée par la suite dans la vie active.
J’ai débuté en tant qu’auxiliaire de vie dans une maison de retraite et ensuite j’ai quitté ce milieu pour le prêt-à-porter en travaillant pendant 11 ans chez H&M où j’ai été vendeuse pendant 4 ans et demi; par la suite j’ai évolué en interne au poste de visuel merchandiser où j’ai exercé ce métier pendant 7 ans.
J’ai démissionné de mon poste car j’ai été débauchée par une boîte concurrente; malheureusement, j’ai détesté les conditions de travail et surtout le métier de visuel merchandiser au sein de cette enseigne.
J’ai donc décidé de la quitter et je me suis dit que c’était le moment opportun de me consacrer à ma marque Afrikanista.
Quelle est ta plus grande source de motivation ?
Ma plus grande source de motivation est ma mère.
C’est une femme qui nous inculqué de vraies valeurs à mes frères et sœurs et moi , qui a su s’émanciper dans ce pays qu’est la France, en apprenant le français sur le tas et en prenant des cours d’alphabétisation et en travaillant …
Je la respecte au plus haut point et je me dis que je n’aurai jamais eu le cran de quitter ma famille, mon environnement, mon continent pour aller vivre ailleurs avec un homme dans un pays étranger …
Maman Ndiaye

Maman Ndiaye

IMG_6018

Peux-tu faire une brève présentation d’Afrikanista ?
Afrikanista est une marque que j’ai fondé en octobre 2013.
Le fil rouge de la marque est une photo de ma mère enfant posant avec ma tante (l’une de ses grandes sœurs); le concept est parti de là. La marque repose sur quatre entités: les photos vintage en noir et blanc, les hiéroglyphes égyptiens (je suis fan d’Égypte antique et le logo de la marque est un clin d’œil à cette passion ), les proverbes africains que je trouve fun, ludiques avec une morale toujours d’actualité; enfin il y’a le concept « Funky Diva » à travers les épaulettes que l’on retrouve sur les sweat-shirts et les tee-shirts (de la collection capsule).
Chez Afrikanista les Funky Divas sont des femmes de caractère avec une forte personnalité, ambitieuses qui cultivent un style atypique et qui s’assument en étant indépendantes.
Cette marque est pour moi un hommage à mes parents et aux générations passées.
Comment as-tu découvert ton talent et qu’est-ce qui t’as poussé à l’exploiter tel que tu le fais aujourd’hui ?
Mon talent je l’ai découvert grâce à mon métier de visuel Merchandiser où j’ai appris à mettre en valeur les vêtements et à les rendre attractifs.
Chez moi j’ai commencé par la custumisation de mes propres vêtements et accessoires et surtout en détournant des vêtements achetés dans les boutiques de friperies.
Ce qui m’a poussé à monter la marque aujourd’hui, c’est aussi mes racines africaines et comment faire passer des messages à travers tout l’héritage africain que j’ai reçu que ce soit mon vécu, ma famille, ma condition d’africaine… Et surtout montrer que notre patrimoine en Afrique est riche de tellement de choses !
IMG_6019IMG_6020
Lorsque tu as décidé  de te lancer dans les affaires, quels ont été les principaux obstacles auxquels tu as dû faire face et comment les as-tu surmonté ?
Les principaux obstacles sont d’aspect pécuniers, car investir dans une marque de vêtements demande pas mal de sous.
La communication car pour une meilleure visibilité il faut travailler sa comm’; me concernant j’ai de la chance en ce moment car pas mal de blogueuses afro achètent mes produits et en font des articles, ce qui génère de la visibilité et des ventes par la suite !
Le bouche à oreille fonctionne plutôt bien aussi.
Il faut savoir que je gère tout toute seule ce qui n’est pas facile entre le travail des collections, la gestion et l’envoi des commandes aux clients, répondre aux mails, gérer les réseaux sociaux, m’occuper de la comm’, trouver de l’inspiration…
Ça demande pas mal de temps et d’investissement et c’est pour cela que j’ai pris le parti de m’investir dessus à plein temps .
Est-ce une profession facile à exercer ?
Non, pas du tout !
Ça demande une bonne organisation et de la concentration; la masse de travail peut générer du stress mais encore une fois, tout est question d’organisation.
Quels conseils aimerais-tu donner à toute personne ayant un projet de création d’entreprise ?
Je dirais qu’il faut bien réfléchir à son projet, savoir s’il est viable ou pas, savoir quel type de personnes cibler mais le plus important c’est de croire en son projet et de foncer.
IMG_6021
Si tu es positive, que tu crois en ton projet et que tu te donnes les moyens pour le faire vivre, il n’y a pas de raison pour que ça ne marche pas.
Il est important aussi de se renseigner sur toute la partie administrative car la paperasse peut s’avérer fastidieuse et peut rapidement décourager .
Quelle est la citation qui t’inspire le plus ?
« si tu ne sais pas où tu vas, regarde d’où tu viens » !
Nabou Traoré
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s