Hawa Dème cette femme engagée

Hawa Dème Présidente de l’association ADEM nous fait l’honneur de répondre notre interview.

2016-03-08 19.50.22

 

Si tu devais te décrire en trois mots quels seraient-ils? 

Passionnée, ambitieuse, serviable.

 Quels sont tes plus grandes forces et faiblesses? Comment t’en sers-tu pour ton développement personnel? 

Je pense que ma grande force réside dans le fait que je crois dur comme fer en mes rêves et que je pense que rien ne peut m’arrêter pour les réaliser. Lorsque je m’engage dans une idée, un projet, je vais au bout et les obstacles ne m’arrêtent pas !

Côté faiblesse, j’ai tendance à être trop exigeante envers les personnes avec qui je collabore. Cela peut créer de l’impatience dans mon rapport aux autres, et surtout cela m’empêche de laisser une place à un probable échec.

Pour mon développement personnel, ces éléments me permettent de savoir compter d’abord sur moi-même et  ne pas attendre des autres. Je travaille énormément sur mes défauts, car mon objectif est de pouvoir fédérer au maximum et obtenir l’adhésion de mes collaborateurs ou des personnes avec qui je peux être amenée à travailler sur des sujets précis. L’expérience aide en cela.

 2016-03-08 19.51.25

Quel a été ton parcours scolaire et professionnel? 

Au Mali, j’ai fait le primaire à l’école Sainte Thérèse du Fleuve et le secondaire au Cours Notre Dame du Niger. Après mon bac obtenu au Lycée Technique de Bamako, j’ai effectué des études en France où j’ai obtenu une Maîtrise en Sciences économiques et un Master en Finance. Je suis également titulaire d’un MBA (Master in Business Administration).

J’ai débuté ma carrière dans la finance comme Consultante en gestion des risques, puis Responsable Conformité Contrôle Interne et Responsable Audit Interne. Parallèlement, je travaille comme Consultante sur les thématiques d’éducation et de formation, ce qui me permet notamment d’effectuer des missions d’accompagnement auprès d’institutions, d’associations et d’entreprises.

Mon parcours est multiforme et assez complexe à décrire, cela reflète ma personnalité !

 2016-03-08 19.51.00

Depuis combien de temps es-tu dans le  milieu associatif ? 

Mon engagement associatif a débuté lorsque j’avais 11 ou 12 ans. J’en aurai 32 en mai 2016 ! Je vous laisse faire le décompte !

 

Comment concilies-tu vie professionnelle, vie associative et ta vie familiale?

Le mot d’ordre est l’organisation !

Comme je le disais, depuis que j’ai 12 ans j’évolue dans le monde associatif. Je peux donc dire que cela fait partie intégrante de ma vie. Je me suis forgée ainsi. Je ne me pose pas la question de savoir comment concilier, car tout ceci fait partie de moi et chaque élément a sa place et évolue en harmonie. La vie associative ne me demande pas d’être dans des activités tous les jours, ce sont des moments choisis. La vie familiale est permanente et continue, et la vie professionnelle rythme mes journées. Tout ceci forme un tout, et heureusement il y a 24 heures dans une journée permettant d’accorder le temps nécessaire à chaque aspect !

 

Pourrais-tu nous faire une brève présentation de ton association? 

Laquelle ? (rires !) Oui, j’évolue dans plusieurs structures associatives.

Mais disons que ce qui m’a beaucoup occupée ces deux dernières années c’est mon rôle de Présidente de l’Association des Diplômés et Etudiants Maliens de France (ADEM France).

Créée en 2003, j’ai adhéré à cette association suite à mon arrivée à Paris en 2008/2009, après mes études à Metz. C’est une belle association qui est engagée pour la cause des étudiants et des diplômés maliens, avec au cœur de son action les questions liées à l’insertion professionnelle. Aujourd’hui, je peux dire qu’ADEM France est l’association la plus dynamique et la plus engagée pour la cause des étudiants et des diplômés maliens en France, avec un travail valable et reconnu par les autorités tant maliennes que françaises, et aussi un plébiscite de nos partenaires qu’ils soient basés en France ou au Mali. Nos membres sont des jeunes sérieux, compétents et qui ont su montrer que nous sommes capables d’identifier nos problèmes, de proposer des solutions, et mieux, de piloter la mise en œuvre de ces solutions de manière innovante et efficace !

Mon mandat de Présidente d’ADEM France est arrivé à son terme, un nouveau bureau sera mis en place en avril prochain ! J’invite donc d’ores et déjà les jeunes soucieux de s’investir de faire un tour sur le site internet de l’association (www.ademfrance.org), et pourquoi pas, demander à intégrer et faire partie du nouveau bureau !

2016-03-08 19.58.24 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quelle est ta plus grande source de motivation? 

Ma plus grande source de motivation c’est l’amour. L’amour que je porte à mon pays, à ma famille, à mes amis, à l’Afrique ! Et l’amour qu’on me donne au quotidien ! Parce que j’aime profondément, je donne sans limite et j’œuvre pour qu’advienne le Mali, l’Afrique, le monde dont je rêve.

 

Lorsque tu as débuté ta carrière quels ont été les principaux obstacles auxquels tu as du faire face et comment les as tu surmonté? 

Un de mes amis proches me disait que je ne suis pas suffisamment préparée à l’échec car j’ai eu la chance de tout réussir ou presque jusqu’ici. Ce qui est vrai et j’en remercie le Bon Dieu. Le principal obstacle que j’ai rencontré est mon jeune âge. Lorsqu’à 28 ans, je me suis retrouvée RCCI (Responsable Conformité Contrôle Interne) de 3 filiales d’asset management d’un groupe français, c’était quelque chose ! Le jury de l’AMF (Autorité des Marchés Financiers) qui devait me délivrer ma carte pour exercer cette fonction a dû en prendre plein la vue, car il fallait que je montre qu’au-delà de mon jeune âge, mon expérience parlait pour moi et que je n’étais pas là où j’étais par hasard !

Dans le milieu malien et africain, l’obstacle que je vois parfois est ma féminité. Etre une femme, sûre d’elle et compétente, cela donne lieu parfois à des critiques malveillantes, car au lieu de regarder mon parcours, mon expérience, mes diplômes que j’ai tous décroché à la sueur de mon front, certains préfèrent croire que j’y arrive grâce à mes longues jambes et mes beaux yeux ! Que neni !

Nous venons de célébrer encore cette année la Journée Internationale des Droits des Femmes, et malheureusement, certains préjugés demeurent coriaces. A nous femmes, jeunes, d’être encore plus têtus et faire notre place, dans un monde qui a encore du mal parfois à assumer notre détermination qui j’avoue, peut être déconcertante pour ceux qui y sont le moins préparés !

Moi, je ne baisserai jamais la tête là où je le vaux bien. Et cela ne fera aucune tâche à mon humilité !

 

Quels seraient tes conseils pour une personne qui voudrait suivre tes pas? 

Je suis toujours très fière de rencontrer des jeunes, hommes et femmes, qui me disent que je les inspire, que mes mots les ont touchés et galvanisés ! Je remercie encore toutes celles et tous ceux qui m’envoient des messages au quotidien, qui me demandent conseil, ou qui veulent juste me connaitre ou discuter. Cela m’enrichit et c’est dans cela aussi que je trouve ma motivation pour avancer.

Ce que je dirai, c’est de croire en soi et d’avancer sereinement vers nos objectifs.

 

Quelle la citation qui t’inspire le plus? 

J’en ai tellement ! A chaque situation de ma vie, j’en ai une qui tombe à pic ! Je les puise dans mes nombreuses lectures, j’ai la chance d’avoir des goûts plutôt éclectiques ce qui me donne une grande ouverture sur un univers infini.

Pour vous aujourd’hui, je vais vous en citer une qui m’a particulièrement suivi toute ma vie : « Dreams are hard to follow, but do not let anyone tear them away ! ». On peut traduire ainsi en français : « Les rêves sont durs à réaliser, mais ne laisse personne te les arracher ! ».

Un grand merci à FAYDA GLAM pour cette interview, qui me permet de parler de moi et je l’espère, permettra à d’autres de me découvrir et venir vers moi pour échanger et construire de vrais projets d’impact.

 Nabou TRAORE

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s